Une-baignoire-Web

 

Lorsque la guerre fait irruption dans son village, le quotidien d’Adel bascule.
Parents divorcés, amis absents, il lui reste heureusement ses deux insectes imaginaires qui lui tiennent lieu de compagnons. Amené à prendre très vite des décisions qui le dépassent, Adel se retrouve dans un camp au milieu du désert où les combattants, ces grandes personnes, ont l’air d’enfants perdus et où le cheikh le force à agir en adulte. L’occasion pour Adel de s’interroger sur le regard que l’on porte sur lui, et de se forger, seul, sa propre identité…
Jadd Hilal signe ici avec fraîcheur le roman d’un apprentissage quelque peu décalé, en miroir de nos interrogations.

Parution le 28 mai 2020 aux éditions Elyzad !

 

Des-ailes-au-loin-web

De 1930 aux années 2000, de Haïfa à Genève, quatre femmes libano-palestiniennes tenaces, déterminées, attachantes, nous racontent de mère en fille la panique des départs dus à la guerre et l’exigence, coûte que coûte, de liberté.

A travers elles, les palpitations du Moyen-Orient du XXe siècle irriguent l’Histoire par le récit de vie. Naïma est mariée à 12 ans ; Ema, étudiante hippie, se retrouve embarquée en pleine guerre civile ; Dara, jeune fille sage, fugue pour retrouver le Liban de ses origines ; quant à la petite Lila, elle peine à trouver sa place dans cette famille nomade et tourbillonnante…Toutes néanmoins, face à l’Histoire qui se répète et à la violence des hommes, cultivent la vitalité renouvelée qui leur permet de se reconstruire ailleurs.

Dans ce premier roman dynamique, où même les drames se prêtent à l’humour, Naïma, Ema, Dara et Lila, au plus près de nous, témoignent de l’exil comme d’une aspiration à exister.

Finaliste du Prix de la littérature arabe de l’Institut du Monde arabe et de la Fondation Lagardère, finaliste du Prix Senghor du premier roman, Des ailes au loin est le lauréat du Festival du Premier Roman de Chambéry, du Grand Prix du Roman Métis, du Prix Métis des Lycéens et du Prix Première Oeuvre Littéraire Francophone.

Parution le 13 mars 2018 aux éditions Elyzad !